Enquête CPME sur la révision des valeurs locatives

En décembre 2016, vous avez été nombreux à nous annoncer, lors de l’enquête sur la fiscalité locale, vos craintes concernant la révision des valeurs locatives des locaux professionnels.

En effet, les simulations déjà réalisées montrent que cette réforme occasionnera des transferts importants entre les secteurs mais aussi entre les entreprises.

Toutefois, à ce jour, il est difficile d’identifier individuellement les redevables gagnants et ceux perdants. Au regard des dernières simulations, il semblerait toutefois que les locaux les plus impactés défavorablement seront les commerces de centre-ville et les entreprises dont le chiffre d’affaires est situé entre 250 000 euros et 3 millions d’euros.

Dès lors, pour appuyer nos alertes déjà remontées aux pouvoirs publics et in fine réorienter les dispositions actuelles vers des solutions plus adaptées aux attentes et besoins des PME, nous sollicitons votre soutien, à travers une enquête réalisée par la CPME Nationale, afin d’obtenir des données chiffrées.

Vos réponses nous sont essentielles afin de défendre vos intérêts.

La date limite des réponses à ce questionnaire est fixée au 30 novembre 2017.

Pour répondre à l’enquête : https://jrmenormand.typeform.com/to/e5uVmP

La CPME vous remercie d’avance pour votre participation

Offre d’emploi

La CPME du Haut-Rhin recherche un assistant administratif (H/F)

Vous aurez pour missions principales : L’accueil téléphonique, L’organisation, L’organisation de réunions, de rendez-vous, animations et formations, Le classement et l’archivage, La saisie de données, La réalisation de tâches administratives diverses.

Issu d’une formation minimum de type BTS Assistante de Direction ou Assistante de Gestion.

Vous êtes reconnu pour votre sens de l’organisation, votre discrétion, votre implication et votre rigueur.
Votre sens du service, votre disponibilité et votre rigueur sont autant d’atouts qui vous aideront à réussir à ce poste.
Vous maîtrisez les outils bureautiques (Word, Excel, PowerPoint, Outlook).

Poste basé à Mulhouse

CDI – Temps partiel ou temps plein, à définir selon profil du candidat

Poste à pourvoir dès que possible

Votre CV avec photo et lettre de motivation sont à envoyer à Sophie LOTH, Directrice, 10 rue de la Bourse 68100 Mulhouse  s.loth@cpme68.fr

Communiqué de presse // E-commerce ou commerces de proximité, la Loi doit être la même pour tous

Communiqué CPME
E-commerce ou commerces de proximité, la Loi doit être la même pour tous
Les commerçants de proximité subissent de plein fouet l’explosion de la fiscalité locale encore accentuée par la récente révision des bases locatives. A l’instar de celles portant sur l’accessibilité des personnes handicapées, les normes et les règles sont de plus en plus contraignantes.

Dans le même temps les géants du e-commerce échappent à toutes ces contraintes. La grogne monte chez les commerçants de proximité face à ce qu’ils considèrent comme d’injustes distorsions de concurrence couvertes, et parfois même encouragées, par les pouvoirs publics qui acceptent, par exemple, que ces multinationales soient en pratique quasiment exonérées d’impôts sur les sociétés.

Dans ce contexte, l’annonce par Chronopost de la mise en place de livraisons de colis le dimanche à la demande notamment d’Amazon, géant américain de l’e-commerce, est la goutte d’eau qui risque de faire déborder le vase. La loi régule l’ouverture dominicale des commerces, elle doit s’appliquer à tous. Amazon ne peut s’en affranchir avec la complicité de Chronopost.

À cet égard, la CPME souhaite que la Poste et sa filiale Chronopost, prennent conscience de leur responsabilité et respectent les obligations légales qui sont les leurs en matière d’aménagement du territoire. Se désengager progressivement des points Poste, si utiles aux commerçants à travers toute la France et en particulier en zones rurales, tout en faisant la courte échelle aux géants du e-commerce n’est pas admissible. La Confédération des PME, au nom des dizaines de milliers de commerçants indépendants qu’elle réunit, entend donc interpeller l’Etat, principal actionnaire de la Poste.

 

Communiqué de presse // JO 2024 : une victoire pour la France à confirmer pour les entreprises

Communiqué CPME
JO 2024 : une victoire pour la France à confirmer pour les entreprises
La bonne nouvelle est tombée hier à Lima : Paris organisera bien les Jeux Olympiques de 2024

La CPME qui avait milité aux côtés du Comité de candidature Paris 2024, se réjouit de cette annonce. Cet événement fédérateur rassemblant les Français autour d’émotions communes, permettra d’ouvrir davantage encore la France aux pratiques sportives et de retrouver le goût du challenge.

Reste à veiller à ce que le budget de ces jeux, évalué à 6,8 milliards d‘euros (3,8 milliards consacrés à l‘organisation et 3 milliards pour les investissements et les infrastructures), soit tenu. Quoiqu’il en soit ces investissements très importants vont générer une activité économique conséquente et devraient entrainer la création de près de 250 000 emplois.

De plus, la volonté de Paris « d’organiser les jeux les plus verts de l’histoire » mettra en valeur des secteurs innovants dans lesquels excellent les entreprises françaises.

Le document de présentation des JO de Paris indique que lors des JO à Londres en 2012, 98% des 6 milliards de livres de contrats liés au Parc Olympique ont été attribués à des entreprises implantées au Royaume-Uni dont deux tiers à des TPE ou PME. Il est à souhaiter que la France s’inspire de l’exemple britannique et que les retombées de Paris 2024 profitent avant tout aux entreprises françaises et notamment aux plus petites d’entre elles.

La CPME s’engagera pour que les appels d’offres soient réellement ouverts aux PME et que les relations entre les grandes et les petites entreprises soient véritablement partenariales et ne se limitent pas à une simple relation de sous-traitance.

Etape suivante, l’Exposition universelle de 2025 pour que la France se tourne davantage encore vers l’avenir.